Attention !

L’information n’est pas très connue et je viens juste de l’apprendre alors qu’on a déjà un contrat pour effectuer le terrassement de nos abords, Bien sur prévu en décembre et en retard, postposé à janvier :-(

À partir du 1er janvier 2016 le taux réduit de TVA de 6 % est uniquement d’application pour des logements d’au moins 10 ans (au lieu de 5 ans). Il y a une mesure transitoire jusqu’au 31 décembre 2015. Consultez votre entrepreneur ou le service TVA. 112-tva-renovation-habitation-20151204

Share Button

Toute l’apparence extérieure n’est pas en bois, la partie en noire pour l’instant va accueillir un parement en pierre bleue.

Nous avons acheté la pierre sur Yvoir. Une partie est constituée en déchet de coupe tout venant), une autre taillée, servira pour réaliser les coins et fin de mur.

Le tout venant est malgré tout à tailler pour donner à la pierre une forme légèrement bombée sur son centre.
Cela prend du temps à tailler, je mets entre 2 et 3 jours de taille, pour un jour de maçonnerie.

Share Button

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Cette année 2014, on commence notre mur en pierre sur le pignon nord (partie avec du delta)

SONY DSC

 

DSCN0109-bis

Share Button

Liste de liens vers des corps de mètiers en ossature bois, isolation, toiture, terrassement, électicité, …

 

Share Button

Lorsqu’on construit ou que l’on rénove une maison, on pense bien souvent à améliorer ou à vraiment bien isoler sa maison. Cela implique bien souvent, une isolation au niveau de l’étanchéité à l’air. Mais une circulation d’air dans la maison est très importante, pour renouveler l’air (air propre) pour ne pas rester dans un air vicié, permettre l’évaporation de l’humidité, supprime les odeurs,… il n’y a pas besoin de faire tout un roman pour affirmer qu’une maison bien ventilée est une maison ou il fait bon vivre.
Dans les rénovations, les maisons sont plus anciennes et une isolation bien faite (isolation des murs, double vitrage, calfeutrage divers,…) peut ne pas suffire, s’il n’y a pas une bonne ventilation, car l’air se retrouve prisonnier et ne sait plus sortir. Ce qui implique différents problèmes de salubrité comme l’apparition d’humidité, moisissure, et autre déconvenue que l’on va rencontrer seulement au fil des ans.
Dans une habitation bien isolée (étanchéité à l’air importante), la ventilation est donc obligatoire et parfois mal exploitée. Il faut donc être vigilant et bien se renseigner avant de porter un jugement hâtif sur les bienfaits d’une bonne ventilation. Il existe différents systèmes du naturel au régulé automatiquement.
Pour notre maison basse énergie, nous avons donc décidé d’installer une ventilation mécanique contrôlée double flux (VMC-DF).
Une VMC-DF permet de renouveler l’air dans une maison en aspirant, extraire l’air des pièces humides ou l’air vicié (cuisine, SdB, WC et cellier) et insuffler l’air neuf dans les autres pièces (chambres, salle à manger, salon). Insuffler et extraire l’air permet d’obtenir un mouvement ou une circulation de l’air dans la maison.

VMC-DF

La principale caractéristique d’une VMC-Double Flux c’est l’échangeur de chaleur qui récupère les calories de l’air extrait (chaud) pour réchauffer l’air frais venant de l’extérieur. Les 2 flux d’air se croisent dans l’échangeur de chaleur sans se mélanger.
Mais avant tout, il est bon de se poser quelques questions, c’est bien de se décider pour un système de ventilation, mais le plus dur reste encore à faire.
J’avoue que je n’ai pas poussé l’étude d’une VMC-DF par rapport à une autre, on peut trouver sur internet des infos dans les forums (quoique, on lit parfois un peu n’importe quoi) ou dans des blog spécialisés, j’ai fait confiance à l’installateur, c’est peut-être un tort. En effet, au moment de ma construction, à l’installation d’une VMC-DF par un installateur, on avait droit à une prime, le calcul a été vite fait, cela en valait la peine pour diverses raisons (matériels nécessaires, expérience d’installation, calibration,…).
Les questions suivantes sont donc intéressantes à prendre en considération.
- Où placer ma VMC-DF? L’emplacement joue un rôle important pour beaucoup de choses, le prix (longueur des gaines), le bruit, l’accès pour l’entretien (remplacement des filtres, nettoyage du coeur et des gaines), pour les condensats.
- Les spécifications techniques d’une VMC-DF, c’est une question qu’on n’a pas vraiment eue en tête, mais cela peut être utile si vous voulez effectuer l’entretien correctement. Facilité de démontage, d’accès, de réglage, existence d’un bypass,…
Pour l’emplacement, cela n’a pas posé beaucoup de problèmes, on a une maison assez compacte et on a deux gaines techniques qui nous permettent une installation aisée des gaines d’air pulsé et d’extraction. Les pièces de vie sont toutes proches de la gaine air nouveau (sauf une chambre à l’étage) et la salle de bain, wc, buanderie, cuisine héritent de la deuxième de la gaine pour l’air à extraire.

Les gaines qui vont vers l’extérieure, sont isolées.
Gaine entrée

gaine vmc raccord

siphon vmc
On a donc installé la VMC-DF, dans le grenier entre les deux gaines (correspond à la cage d’escalier). Nos gaines principales qui amènent l’air frais et l’air évacué, se trouve donc aussi au grenier, et les bouches sont situées pour l’air frais sur le pignon nord et l’air vicié sur le pignon sud.
Cette disposition permet d’avoir un gainage minimum et donc moins de frais (moins cher), cela est à prendre en compte, car la longueur des gaines peut vite doubler le prix de l’installation.

La VMC-DF est une StorkAir comfor avec un sélecteur trois positions. J’ai placé le sélecteur dans la cuisine et proche de l’escalier, et à côté du sélecteur un interrupteur bipolaire pour pouvoir éteindre la VMC-DF pour en faire l’entretient. Au niveau bruit, seule la position trois se fait entendre.
Avec le temps et l’expérience, une chose importante suit, le nettoyage de l’installation. J’avais posé la question à l’installateur et il n’avait répondu qu’il n’y avait qu’à changer les filtres et faire un nettoyage du coeur de temps en temps. Pour les gaines, rien à faire. Ici, j’attire votre attention, il faut le faire, aussi bien pour le coeur que pour les gaines. Surtout, si vous faites encore des travaux dans votre maison.

Si vous faites encore des travaux, je vous conseille d’éteindre la VMC-DF et de calfeutrer les bouches, surtout en extraction. Sinon, si vous faites de la poussière, la VMC-DF aspire tout et elle est dans un bel état (je dis ça en connaissance de cause ;-) .

Sur des projets de connaissances, des silencieux ont été installés, je ne sais pas si cela est nécessaire, mais nous n’en avons pas mis et aucun problème de propagation du bruit via les gaines. Peut-être peser le pour et contre lors de votre installation et voir si cela change beaucoup le prix de ne pas en mettre. Pour le nettoyage, il y a aussi la question de mettre des vis ou pas pour fixer les différentes parties de gaine ensemble (les vis, s’il y en a beaucoup, pourraient devenir un nid à bactéries). L’utilisation de tapes à la place de silicone.
gaine vis

Share Button

Je n’avais pas encore raccordé ma citerne d’eau de pluie, les descentes d’eau et l’installation du groupe hydrophore.

J’ai beaucoup hésité sur le choix de la pompe, je me suis demandé s’il était intéressant d’investir dans une bonne pompe ou de prendre une pompe bon marché.
On trouve un peu tous les prix à ce sujet. Finalement, après conseils et recherche, j’ai choisi la sécurité d’une bonne marque et donc plus cher. J’ai opté pour une pompe NEPTUNE. C’est un produit belge de la région de Tournai et qui fabrique des pompes depuis 50 ans (http://www.pompes-neptune.be/accueil_fr.php).

On m’a dit qu’il offrait un bon service après-vente, mais pour l’instant je n’ai rencontré aucun problème.
Je suis allé, pour l’achat, chez Aquatech (http://www.aquatech-bel.be) qui m’a conseillé et renseigné sur les solutions possibles. En discutant, j’ai pris une pompe sans ballon et j’ai pris la crépine flottante qui est fournie avec un ballonnet, un clapet anti-retour empêchant l’eau de retourner dans la citerne et de désamorcer la pompe, de raccords sertis et d’une grille de filtration. J’avais prévu une gaine technique, donc la nécessité de mettre un socarex n’était pas très utile. En plus cette solution n’est pas très cher et offre une sécurité au niveau des raccords qui sont déjà faits par Neptune. La crépine est un peu une solution tout-en-un.
crepine

La pompe est silencieuse et montée sur silent-bloc, elle est placée sur un mur extérieur dans la cave. IL faut vraiment tendre l’oreille pour l’entendre. J’ai mon gamin qui a ouvert un robinet extérieur et l’eau a coulé pendant 24h sans qu’on le remarque.


J’ai placé un filtre à charbon et un filtre chaussette pour les fines particules. Nous n’avons pas d’odeur et l’eau et très légèrement jaune, mais je n’ai pas encore nettoyé ma citerne depuis qu’elle est installée. Elle est restée pendant 2 ans avec l’eau qui était dedans.

J’ai placé, à l’intérieur, des vannes avec un petit robinet qui permet de vider l’eau des robinets extérieurs et des vannes de part et d’autre des filtres.

DSC09436
J’ai un collecteur spécialement dédié à l’eau de pluie, car pour la législation, il est interdit de faire circuler de l’eau de ville dans des canalisations d’eau de pluie. Les circuits doivent donc être complètement séparés. Collecteur en haut à gauche.

DSC09437

J’ai donc deux collecteurs pour l’eau de ville (eau froide et chaude) et un collecteur eau de pluie.
Comme vous avez pu le lire, je n’ai aucun système by-pass ou autre en cas de problème. J’ai une citerne de 10000 litres qui est plus que suffisante pour nos besoins, je surveille néanmoins en période sèche, mais bon, ça n’arrive pas souvent. Il faut quand même vérifier si aucune crasse ne s’installe dans la citerne, ça va vite et on évite les surprises.
Cependant, j’ai quand même prévu un flexible avec antiretour raccordé entre le collecteur eau de pluie – eau de pluie. Ce n’est qu’une sécurité que je n’utiliserai quand cas de très gros problème.

J’ai opté pour cette solution, car, bien que certains installent des systèmes tout-en-un ou avec des électrovannes, c’est la solution la moins cher et la plus efficace. Les personnes qui ont un système tout un ne sont pas à l’abri d’un problème technique de leur groupe. Si ça ne fonctionne plus, plus d’eau et quand on ne l’a pas prévu, on risque d’être un peu ennuyé.
Par contre avec un flexible, plus d’eau dans la citerne ou une pompe en rade, et hop un petit raccordement et c’est reparti.

J’ai raccordé deux wc’s et la machine à laver. Un robinet en cave et deux robinets en extérieur. Une chose utile, placez une chambre de visite pour récolter l’eau des descentes d’eau et une chambre qui reçoit toute l’eau avant de se jeter dans la citerne. Dans cette dernière, installé un filtre pour éviter que les crasses n’aillent pas la citerne.

Share Button

Pour le carrelage, il faut s’aligner par rapport au seuil et au mur pour avoir un carrelage qui ne soit pas mis de travers. On fait une perpendiculaire qui offre la plus grande ligne par rapport à un seuil. Ensuite, c’est mieux de poser une série de carrelages, le long de cette ligne pour vérifier l’organisation totale de vos carrelages, n’oubliez pas la largeur du joint qui pourra être simulé par un croisillon.
On place une autre ligne de carrelage perpendiculaire à cette ligne pour vérifier l’organisation des carrelages et pour savoir comment tombe le carrelage à chaque bout.
Cela permet d’étudier la pose et éviter trop de découpes.
Lorsqu’on a trouvé le bon compromis, on ajuste au besoin la grande ligne perpendiculaire et on commence à coller le carrelage. On dispose la colle en une couche assez fine mais bien répartie sur le sol et sur le carrelage quand ils sont supérieurs à 20cm de côté. Lorsque cette ligne est collée, vous pouvez réaliser la perpendiculaire ce qui vous permettra de vérifier votre alignement. Vérifier donc votre alignement et continuez à coller le reste de vos carrelages.


Pour les découpes, j’ai utilisé ma disqueuse et meuleuse d’angle. Il parait que c’est mieux de laisser tremper le carrelage avant de faire les découpes mais je n’ai pas essayé.
Si vous placez de grands carrelages comme nous (80×80), vérifiez qu’ils sont le plus plat possible car ils ne sont pas simples à placer. Il est aussi préférable de bien adapter la hauteur de votre chape pour avoir un peu de jeu pour pouvoir bien régler vos carrelages. N’hésitez pas à prévoir deux voir trois millimètres de jeu dans un cas identique. Notre chape était plus que limite, on n’a donc pas su régler certains carrelages au niveau de la surface plane.

Faites attention au carrelage trop bon marchés, même s’il est beau. Il vaut mieux y mettre le prix car ça ne se remplace pas comme du papier peint.

Share Button

Pour les personnes préoccupées ou sensible aux ondes électromagnétiques, on peut avec un matériel  simple diminuer ou les supprimer en grande partie de l’habitation.

Le concept est de couper à partir du coffret de raccordement le plus de circuits possibles. Certains circuits, comme l’alimentation du frigo, congélateur,  le chauffage, ne peuvent être coupé.

Pour couper une grande partie des ondes électromagnétiques, on peut déjà essayer de supprimer tout équipement possédant à l’intérieur un transformateur ferromagnétique. Par exemple, les lampes basse tension (sur câbles, appliques), les radioréveils, téléphone sans fil …

applique lampe  telradio

Ces appareils sont les pires producteurs d’ondes électromagnétiques.

On peut ensuite remplacer tous les interrupteurs simples par des interrupteurs bipolaires. On peut également commander  différents circuits de prises avec un interrupteur bipolaire. Cela permet de couper en plus certains équipements domestiques et de faire des économies.

Si vous avez encore le choix, si vous faites une nouvelle installation, essayez de ne pas faire de boucle avec vos câbles, ne faites pas le tour de la pièce, mettez vos câbles sur un seul côté dans la mesure du possible. Si cela n’est pas possible, prévoyez un interrupteur bipolaire qui commandera vos prises quand vous en aurez besoin.

Une autre alternative plus complète est de placer un télérupteur dans votre coffret soit de manière à couper la plus grand partie de votre installation ou de placer plusieurs télérupteur avec des boutons poussoirs qui commandent les différents circuits de votre installation.

L’idéal est de regrouper plusieurs boutons poussoirs au même endroit, donc de centraliser les commandes des différents circuits.

Par exemple, si vous avez une cuisine ouverte sur le séjour et le salon, vous placez soit plusieurs boutons poussoirs au même endroit, il existe différents modèles, vous pouvez en trouver ci-dessous.

multi bp2 multi bp images 144568595-domotique-bouton-poussoir-ligne-classic-dpbt06-lg-neuf

Grace à ce système seul les circuits dont vous avez besoin seront alimentés et couper dans le cas contraire. Vous minimisez la production de champs électriques via les câbles et donc la durée d’exposition.  Il faut savoir que les câbles ne produisent qu’un faible champ et que celui-ci diminue fortement avec la distance.  Ce champ est bien moins puissant  que les appareils contenant des transformateurs ferromagnétiques.

De cette manière, les prises et les commandes de lampe sont hors tension et donc aucunes ondes électromagnétiques ne sont produites.

 

 

 

 

 

Share Button



C’est une étape assez importante, car elle détermine ensuite la facilité de placement du carrelage.

Il faut, à cet instant, connaître l’épaisseur de son carrelage. Car si la chape est bien faite, il ne vous reste plus qu’à coller votre carrelage (enfin presque). L’épaisseur est importante.

 

J’appuie un peu sur ce détail, car nous avions décidé un type de carrelage et ma femme a voulu changer. On avait choisi un carrelage de taille 60×60 avec une certaine épaisseur connue. J’ai communiqué cette épaisseur au chapiste et ma femme a trouvé un carrelage en 80×80 avec une bonne promo, mais sans vérifier l’épaisseur.

Heureusement, c’était tout juste, mais malheureusement, on n’a pas eu beaucoup de marge pour jouer sur les imperfections des carrelages.

 

Avec l’épaisseur, il ne reste plus qu’à déterminer les niveaux et commencer à répartir la matière première. Ciment, sable et un ajout de fibre (permet une meilleure solidité de la chape) et un produit fluidifiant pour la dilatation qui est fourni par l’installateur de la pompe à chaleur. Avec l’ajout d’un treillis pour chape, nous avons une dalle bien solide.

Il faudra juste la faire bien sécher avant de mettre le chauffage en fonctionnement, par palier. Il faut monter la température progressivement de 2° par jour jusqu’à 40°. Si vous devez faire ça l’été, prévoyez la piscine dans la maison. Effet tropical garanti.

Share Button



Le toit végétal est un moyen efficace de s’investir dans sa cause écologique. Mais avant de se lancer dans un tel projet sur sa propre maison, représentant un investissement certain, vous pouvez commencer par le cabanon de jardin ou bien encore la niche de votre chien.
Le premier avantage est que vous pourrez vous essayer vous-même à cette construction alors que pour votre maison il sera nécessaire de faire appel à des professionnels en construction de toits verts. Le résultat sur une maison est vraiment incroyable.

Source : blog.abritel.fr
Avant de commencer…
Il faut tout d’abord connaître le poids maximum que la construction peut supporter ainsi que l’étanchéité actuelle de votre toit.
Par la suite, il est nécessaire de mesurer l’angle de la pente, car sur une descente trop abrupte, il sera nécessaire d’installer des bandes de bois afin de maintenir les plantations en cas de fortes pluies.
Choix des plantations
3 possibilités s’offrent à vous :
- Extensif : Cette technique sera préférée pour de grandes surfaces pouvant être difficiles d’accès. Il faudra privilégier des plantations qui résistent à la sécheresse et qui demandent très peu d’entretien.
- Semi-extensif : comme pour la méthode précédente, la plantation ne sera pas très épaisse. La solution semi-extensive diffère par l’installation d’un système d’irrigation goutte à goutte. Cette installation limite l’évaporation. Par contre, il sera nécessaire de vider le système d’eau chaque hiver afin d’éviter les bris de tuyaux.
- Intensif : plus coûteux ce système est recommandé pour des toits plats qui pourront ainsi être utilisés comme espace de loisirs par la suite. Il est donc indispensable d’avoir un avis d’expert pour ce type d’installation. Dans le cas présent, étant votre cabanon, il n’y aura aucun risque sauf si vous décidez de l’utiliser comme terrain pour votre tortue.

Installation d’un toit vert

Source :www.freewebs.com
Tout d’abord, il faut mettre en place la base de votre structure support, qui va accueillir votre toit végétal. Celle-ci peut être en fonction de la plantation choisie une sorte de dalle rigide, ou bien encore des planches de bois.
Sur cette base sera placée une membrane servant à rendre étanche votre toit, évitant ainsi les fuites.
Pour renforcer cette membrane, un isolant supplémentaire sera placé par-dessus.
Une structure assez épaisse permettant d’aérer la terre, de stocker et de drainer l’eau. Enfin, les plantations choisies pourront être mises en place.
Les avantages des toits verts sont nombreux comme la diminution des taux de Co, la fixation des poussières atmosphériques, etc. combinée à une construction en matériaux naturels comme celle d’architecte de maison en bois qui sont simplement sublimes.

Article de Noémie

Fiche réalisation sur le site :
- HUBO : Poser-une-toiture-vegetale

Share Button